LE DERNIER STAGE AVEC BALIDAR...

Ça mijotait depuis 6 mois... et c'est fait. Je me suis décidé à me séparer de BALIDAR.

10 ans de vie commune, ce n'est pas rien, mais parfois on sent qu'il faut tourner la page.

Je suis à la recherche du remplaçant... aux Antilles ou en métropole, rien de calé.

En tout cas il m'a beaucoup appris et on a sillonné l'arc Antillais avec plaisir.

Et cerise sur le gâteau, pour cet ultime voyage, la météo nous a gratifié d'un temps exceptionnel.

Vent force 4 maximum, ciel bleu et pas une goutte de pluie... rare en cette fin d'année...

 

Pour cet ultime stage ce sont retrouvés à bord...

GIÉDRIUS (prononcer Gédrus) qui vient de Suisse et veut valider des miles pour passer son permis. En Suisse le permis c'est du sérieux...

Il a annoncé la couleur: je ne fais pas trop la cuisine mais la vaisselle tout le temps. On a vérifié, il m'a fallu faire preuve d'autorité pour qu'on puisse parfois prendre notre tour.

JUSTINE  et AURÉLIEN qui sont dans les Antilles pour 3 mois et veulent apprendre à naviguer... et peut-être acheter un voilier plus tard...

Ils ont excellé à la cuisine et à la pêche...

En gros je n'ai pas fait grand chose dans ces domaines...

 

 

 

C'est donc sous spi (rare dans les Antilles) que s'est faite la première traversée vers Sainte Lucie.

Vent de NE Force 2, mer plate, même sans expérience de l'équipage, c'était tentant et ça s'est fait.

 

On a voulu récidiver le lendemain avec le canal de Saint Vincent mais on a dû affaler car le vent était trop à l'est...

 

 

On s'est donc retrouvés 2 jours plus tard à Mayreau, à Saline Bay plus précisément.

 

On avait rendez-vous avec un autre équipage... Celui de Guy qui a embarqué deux amies à nous :CHRISTINE ET GABY..

 

Guy, il a un catamaran, et il a recruté les copines sur internet "vogavecmoi". Il est de Saint Malo et on a de suite accroché.

Si jusque là tout allait bien, ça a dérapé...

Le réveillon langoustes sur la plage était d'une qualité limite... Heureusement on avait de quoi se désaltérer. 

L'ambiance était minimaliste car on était seuls...

Gaby, qui a peut-être été DJ dans sa jeunesse, a animé la soirée avec des jeux musicaux..

On a dansé la gavotte sous le regard atterré d'un gamin qui traînait là... on espère qu'il s'en est remis.

Le plan danse/discothèque de l'an passé... ce n'était pas ça...

Le feu d'artifice quand même... une réussite..

Même chez ROBERT, lieu de festivités il y a quelques années, c'était désert total...

Les lieux de festivités semblent s'être déplacés.

On s'est bien amusés quand même... 

Deux équipières ont fait le bain de minuit à 23 h 45..

Et on a récidivé à plusieurs à 3 h du matin , juste avant de rejoindre le bateau...

 

 

Car à 7 h, lever pour aller au paradis: les TOBAGO CAYS.

 

Je craignais donc, compte tenu de la petite nuit, une certaine torpeur pour le louvoyage vers la destination.

Que nenni, l'équipage a assuré grave..

 

Alors ce fût: baignade sur la barrière de corail... visite de l'îlet BARADAL, et tortues, et raies et poissons...

 

 

 

 

 

Le premier janvier, après cette journée dense en plein air, on a attaqué l'apéro du soir: foie gras/pain d'épices/oignons cuits...

 

Avec du rhum bien sûr, ça se marie bien.

 

 

 

Comme les deux équipages avaient envie de se retrouver , on s'est donné rendez-vous à CHATAM BAY (UNION)

 

Une belle rando a été organisée jusqu'à la ville principale, CLIFTON , entre autre pour faire les formalités de sortie du territoire.

 

Et on a été invités à dîner sur le cata... avec accordéon et guitare...

Mais on a été moins brillants que le 31 décembre... 

Ben ça fatigue au bout d'un moment...

 

 

Je pensais les festivités terminées... Pas du tout...

 

Le MOJITO traditionnel à Cumberland a débordé sur une deuxième et troisième tournée...

Tout ça sur fond de karaoké...

 

J'ai refusé le troisième mojito car j'avais les crêpes à assurer à bord dans la foulée... et j'ai bien fait...

 

Ils déchirent les mojitos avec du rhum industriel à 84,5 degrés 

 

On est donc rentrés vers le Marin avec toujours ce beau temps exceptionnel.

Sous le vent de Sainte Lucie on a rencontré  le bateau de Jeff Bezos, vous savez le milliardaire d'AMAZON.

C'est le plus grand voilier au monde... 127 m de long... 500 millions à l'achat... 

Cet immense yacht est un navire tellement massif, qu'il nécessite le soutien d'un second bateau afin de fonctionner à plein régime. Une seconde embarcation propriété de Jeff Bezos, l'Aebona, est affrétée spécialement pour naviguer aux côtés du Koru. Ce yacht, plus petit, mesure "seulement" 75 mètres de long. Il transporte une partie des 40 membres de l'équipage de l'autre navire, mais aussi du matériel en tout genre. Cerise sur le bateau : ce deuxième yacht transporte l'hélicoptère personnel de Jeff Bezos.

 

 

On n'a pas fait que festoyer, les stagiaires ont beaucoup appris.

 

On a aimé retrouver l'équipage du cata, les échanges, les chansons, la musique .

 

Un dernier stage avec BALIDAR tout en douceur et convivialité, la marque de fabrique de l'école.

 

Une page qui se tourne et une autre à venir...

 

Merci à tous pour ces moments uniques et forts...

Écrire commentaire

Commentaires: 15
  • #1

    Eric Toussaint (mardi, 09 janvier 2024 16:36)

    Je te souhaite une bonne année 2024 JC avec de beaux nouveaux projets

  • #2

    Laëtitia (mardi, 09 janvier 2024 18:05)

    Bonne année JC ! Hâte de connaître la suite des aventures, du vent dans les voiles et le coeur léger en 2024 !!!
    Plein de bons souvenirs sur Balidar... D'autres à venir certainement !
    La Bise de Montréal, on a un petit -20° ces jours-ci :)

  • #3

    JLuc (mardi, 09 janvier 2024)

    Kenavo Balidar.
    Bloavez mat JC pour 2024. On the sea again pour de nouvelles aventures…

  • #4

    Anne (mercredi, 10 janvier 2024)

    Nouveau bateau, nouvelles aventures ! Bises du pays où il fait - 2° ce matin ( bon, on ne concurrence pas Montreal mais pour nous ça donne à causer toute la journée ! ).

  • #5

    Justine (mercredi, 10 janvier 2024 01:11)

    Super !!! Ça donne envie de revenir aux Antilles et ça rappel des super souvenir de l’an dernier !

  • #6

    Richard M. (mercredi, 10 janvier 2024 01:45)

    Encore une belle croisière ! Je regrette le bon, vieux Balidar et j'ai hâte de voir son remplaçant. A bientôt !

  • #7

    Benj (mercredi, 10 janvier 2024 04:56)

    Que d'aventures avec Balidar. Il en aura vu de belles!

  • #8

    Philippe (mercredi, 10 janvier 2024 08:56)

    ....
    Ces beaux visages d'hommes ces visages de vieux
    Qui savent encore sourire et dire à nos vingt ans
    Remettez vos cabans et rompez les amarres
    Allez-y de l'avant mais tenez bon la barre

    Bon vent à Balidar et bienvenue à Balidar II !!!

  • #9

    Karen (mercredi, 10 janvier 2024 10:25)

    Magnifique dernier stage, la traversée sous Spi c’est incroyable… À bientôt JC pour d’autres aventures! Il me tarde de voir ton prochain bateau!

  • #10

    Daniel Boulanger (mercredi, 10 janvier 2024 10:43)

    Moi qui pensait faire une autre navigation au printemps... Bravo pour tout ca... Bien hâte de connaître la suite :-) Prends bien soin de toi JC...

  • #11

    Sophie-Anne (mercredi, 10 janvier 2024 12:55)

    Bonne Année 2024 JC avec ce beau projet. En avant pour de nouvelles aventures et bon vent à Balidar.

  • #12

    Olivier (jeudi, 11 janvier 2024 04:22)

    Euh...un peu mégalo le Captain...
    Vouloir racheter le bateau de Jeff Bezos pour remplacer Balidar...
    Du calme, du calme....

  • #13

    Giedrius (vendredi, 12 janvier 2024 03:29)

    1. Je ne m'attendais pas, en dehors de la voile prévue, à atterrir dans un paradis.
    2. Je ne m'attendais pas à rencontrer des collègues et un capitaine aussi incroyables et très sympathiques.
    3. Je ne m'attendais pas à une cuisine aussi excellente de la part de mes collègues et du capitaine, même à bord... mes excuses profondes pour ma contribution nulle à cela...
    4. La scène avec tout ce qui était prévu a été très bien organisée, et cela inclut non seulement la voile, mais aussi de nombreuses autres choses : la cuisine, la culture française et les chansons, les randonnées, et bien sûr, le paradis naturel

    Merci à toute l'équipe pour tout et j'espère vous revoir lors de futurs voyages.

  • #14

    P. (lundi, 15 janvier 2024 02:34)

    Balidar et son nom énigmatique* vont être rangés dans le coffre doré des souvenirs, ... mais comment s'appellera le prochain bateau ? Quel titre de chapitre pour les aventures à venir ?
    * un caillou de la baie de Morlaix que J.C. a peut-être tutoyé ...

  • #15

    Stéphanie (lundi, 15 janvier 2024)

    Au revoir Balidar !
    j'attend la suite de tes aventures !
    à bientôt capitaine